LES GRADINS-JARDINS

Comment respirer,
coincé entre deux mitoyens

20 logements sociaux à Paris 19e
20 social-housing units in Paris (France)


Intervention de l'Atelier YokYok dans les parties communes des logements
YokYok studio intervention in the common areas of the housing building


Surface / Surface : 1 300 m² shon
Coût / Cost : 3 M€ HT
Adresse / Address : 35 rue de Nantes, 75019 Paris
Maître d'ouvrage / Client : Paris Habitat
Equipe de maîtrise d'oeuvre / Team : Atelier du Pont (architecte mandataire), EVP (BET structure), Delta Fluides (BET fluides), RPO (économiste), Plan02 (BET environnement), Paula (paysagiste), YokYok (Intervention artistique)
Architecte chef de projet / Architecte project manager : Luc Pinsard
Performance / Sustainability : BBC Effinergie - H&E profil A Option Performance
Livraison / Date : décembre 2015


A deux pas de l'avenue de Flandre et du canal de l'Ourcq, la rue de Nantes est une petite rue parisienne faite d’immeubles de faubourg et d'immeubles haussmanniens. Le projet s'insère en douceur dans une parcelle étroite bordée de mitoyens denses. Côté rue, il prolonge sobrement le paysage du front bâti. Côté jardin, il se développe en gradins pour dégager de larges terrasses au sud et ouvrir des vues sur le ciel. Le bâtiment est habillé d'une façade en tuiles de terre cuite émaillée noire aux reflets changeant selon la lumière de la journée. En somme, un petit collectif qui s'intègre à son environnement citadin en un simple tour d’adresse et offre sur le  coeur d'îlot, une belle perspective d'habitat convivial et verdoyant. Et pour mettre de l'art dans la vie, l'Atelier YokYok a réalisé une intervention artistique sur les murs des parties communes – des silhouettes qui scénographient l'espace et accompagnent les habitants dans leurs cheminements quotidiens.

Just a stone's throw from avenue de Flandre and canal de l’Ourcq, rue de Nantes is a fairly traditional Parisian street of Haussmann and innersuburb buildings. The project gently inserts itself into a narrow parcel bordered by dense, adjoining housing. On the street side, it extends the building streetscape in a simple manner. On the garden side, the staggering creates large, private, south-facing terraces and allows for an unencumbered view of the sky. The building is clad with a façade of black enamel terracotta tiles whose reflections change depending on the quality and direction of the light. In short, a small collective that blends into its urban environment with its simple salute and enlivens the center of the block with a beautiful version of convivial,
green living. And to inject art into its everyday life, Atelier YokYok created a site-specific drawing on the common walls: silhouettes that choreograph the space and accomany inhabitants in their daily movements.

Photos Takuji Shimmura