RUBIX CUBE

Être dense et léger à la fois

26 logements sociaux à Gennevilliers (92)
26 social-housing units in Gennevilliers (France)



Surface / Surface : 2 275 m² shon
Coût / Cost : 2.6 M€ HT
Adresse / Address : 92230 Gennevilliers
Maître d'ouvrage / Client : Immobilière 3F
Equipe de maîtrise d'oeuvre / Team : Atelier du Pont (architecte mandataire), EVP (BET structure), Delta (BET fluides)
Architectes chefs de projet / Architects project managers : Aurélie Hatem, Eve Honnet
Livraison / Date : 2008


À Gennevilliers, plutôt que le bâtiment d’angle de 12 m d’épaisseur à R+3 initialement prévu, Atelier du Pont a sorti de son chapeau un ensemble composite de logements totalisant la même densité (cos 1,5 au PLU) mais tous différents les uns des autres et ménageant des espaces extérieurs riches et des vues multiples. Ce mini îlot évoque une grosse baleine grise échouée sur cet angle de rues dont la grille d’entrée dessinerait les fanions et les bow-windows sur l’espace commun les yeux grand ouverts. Derrière son aspect caparaçonné, ce collectif est en réalité ouvert sur la ville et facilement appréhendable par le regard qui file le long du rouge clair illuminant les espaces collectifs.
Le projet compose sa forme urbaine et offre une transition agréable entre centre ville et suburbia par sa hauteur moindre et son emprise au sol plus grande. Un mixte entre collectif et individuel : individuellement, les habitations sont grandes, pourvues de terrasses ou de jardins ; collectivement, le projet est composé de petits groupes de 1 à 6 logements, sans hall, avec parties communes à l’air libre, un agencement qui incite la convivialité.
Conçues à la manière de maisons de villes accolées, les habitations sont toutes différentes avec des hauteurs qui varient de 2 à 3 étages. Cette composition générale permet d’offrir à tous les appartements du soleil et l’éclairage naturel des pièces secondaires (salles de bains, circulations larges et lumineuses pour servir de petit bureau, de « coin ordinateur », etc.).

This social-housing development is a very good illustration of the curious notion of “collective individuality.”
The complex — containing 26 dwellings in buildings rising to a maximum of four storeys — is most certainly “collective,” with its grid of alleyways and passages and its bright-magenta stairwells set off by wooden slatting. And each dwelling is most certainly “individual,” given its uniqueness : not one façade is the same colour as another in their variety of greys ; not one dwelling is the same as another in their variety of surfaces and orientations ; and not one view out is the same as another given the multitude of different terraces, set-backs and small gardens. However, the same quality of life and attention to detail are everywhere in this very graphic, almost ethereal ensemble which succeeds in combining density with serenity, and radicality with rationality.

Photos Pierre Antoine