EX LA CHAPELLE

Oser le goût des belles choses

Construction neuve et réhabilitation d’un bâtiment classé pour la réalisation de 187 logements sociaux et accession, une résidence jeunes travailleurs de 40 logements, une résidence hôtelière 4 étoiles de 82 chambres, une école maternelle de 6 classes à Bordeaux (33)
Construction and rehabilitation of a listed building that will house 187 units for social housing and for sale, a 40-unit residence for young workers, a 4-star 82-room hotel, and an elementary school in Bordeaux (33)



Surface / Surface : 22 591 m² sdp
Coût / Cost : 34.44 M€ HT
Adresse / Address : Ilot Casteja – Rues Abbé de l’Epée, Castéja et Thiac, 33000 Bordeaux
Maître d'ouvrage / Client : Gironde Habitat
Equipe de maîtrise d'oeuvre / Team : Atelier du Pont (architecte mandataire), RL & Associés (Architecte MH associé),
Egis (BET TCE), Plan02 (BET environnement), LetsGrow (paysagiste)
Equipe concours / Competition team : Julie-Laure Anthonioz, Quentin Perchet
Performance / Sustainability : RT2012 (bâtiments neufs) - H&E profil A
Concours / Competition : juillet 2015 


La densification de l’îlot Castéja est un projet ambitieux et emblématique qui mêle patrimoine, modernité et mixité de programmes. Son impact sur la morphologie et la sociologie du quartier est significatif.
A l’ouest, le projet recompose un îlot fermé. L’alignement des nouvelles façades suit une courbe qui se raccorde en douceur à l’existant : des maisons, hôtels particuliers et petits collectifs cossus. Les jardins privatifs ainsi que la cour et les jardins de la nouvelle école développent un nouveau paysage en cœur d’îlot.
A l’Est, l’ancienne Institution nationale des Sourdes et Muettes, un ensemble immobilier du 19e inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques, très unitaire et ordonné aux proportions et hauteurs imposantes pour le quartier, est réhabilité et restructuré. Sa structure et son fonctionnement, organisé autour de l’entrée historique et principale, sont préservés au maximum. Les différents programmes sont répartis sans découpe en volume et dans le respect de la composition symétrique d’origine.
Une voie nouvelle vient border ces deux formes urbaines contrastées et établir un dialogue. Elle s’insère dans le maillage du quartier et devient un espace de rencontre de la mixité et des nouveaux habitants. Elle est le lieu de convergence de ces deux échelles du quartier : d’un côté de nouvelles façades rythmées, verticales, qui s’effacent dans la perspective de la rue, de l’autre la façade très ordonnée et linéaire de l’ancien Institut des Sourds et Muets qui affirme sur la longueur l’horizontalité de l’édifice. 

The densification of the Castéja block is an ambitious, emblematic project that blends tradition and modernity through a diversity of its usages, and which has a significant impact on the neighborhood’s morphology and social structure.
To the west, the project closes the block. The alignment of the new façades follows a curvature that blends in subtly with the existing structures: houses and private residences and prosperous, small collective buildings. The gardens for the private residences as well as the courtyard and gardens of the new school create a new green space in the middle of the block.
To the east lies the former Institute for the Deaf and the Blind, a very uniform and orderly 18th century complex whose size and height is rather imposing for the neighborhood, and which has been rehabilitated and remodeled. Its structure and workings, which center around the historic main entrance, have been preserved as much as possible. The different programs have been divided without splitting the volume and in respect of its original, symmetric composition.
A new roadway flanks these two contrasting urban forms and creates a dialogue with them. It becomes part of the mesh of the neighborhood’s fabric and a meeting point for its diverse, new inhabitants. It is the place where neighborhood’s two main traits converge: on the one hand, new facades, with their patterns and verticality, blend into the perspective of the street, and on the other, the very orderly, linear façade former Institute for the Deaf and the Blind reinforces the block’s sense of horizontality.