OVNI

C'est furtif

Historial de Vendée aux Lucs-sur-Boulogne (85)
Historial of Vendée in Lucs-sur-Boulogne (France)



Surface / Surface : 6 500 m² shon
Coût / Cost : 8.6 M€ HT
Adresse / Address : Allée Paul Bazin, 85170 Les Lucs-sur-Boulogne
Maître d'ouvrage / Client : Conseil Général de la Vendée
Equipe de maîtrise d'oeuvre / Team : PLAN.01 (collectif composé des agences : Atelier du Pont, Ignacio Prego Architectures, Jean Bocabeille Architecte, Koz et Philéas), Michel Joyau (Architecte associé), Arest (BET structure), Delta (fluides), Paysage & Lumière (paysagiste), ECB (économiste), Acora (scénographie), Capri (acoustique), La bonne merveille (graphiste)
Livraison / Date : 2006

Lauréat du Prix Roux Dorlut 2006 et nominé à l’Équerre d'Argent 2006 et au prix Mies van der Rohe /
Winner the Roux Dorlut Award 2006 and nominated for the Équerre d'Argent 2006 and for the
Mies van der Rohe Award


Un bâtiment emblème, vert et bronze, déjouant les codes du monumentalisme au profit de l’ouverture sur le paysage. Spectaculaire et discret. Un bâtiment tapi dans le bocage vendéen. Une vaste toiture plantée qui, été comme hiver, se confond avec la prairie sur laquelle elle est posée, tantôt hirsute, tantôt rase. Un musée que l’on commence par traverser de part en part avant d’en découvrir la façade. La création d’un musée d’histoire aux Lucs-sur-Boulogne était un pari important. L’apparent paradoxe entre la volonté de créer un lieu culturel attractif à l’échelle du territoire et le désir de le dissimuler dans le paysage, s’efface devant la beauté du site : un paysage sensible entre bocage et rivière. Le bâtiment est un événement à la fois expressif et discret, enchâssé dans le terrain naturel. L’entrée du musée s’effectue à la croisée de deux chemins. S’inspirant du chemin creux vendéen, une traversée met en scène le parcours depuis le parking jusqu’à l’entrée et offre au visiteur une plongée progressive dans le sol et l’histoire de la Vendée alors que le musée est perçu depuis le chemin bas comme une séquence ponctuant une promenade. Le relief de la toiture végétale et les facettes de ce grand auvent s’adaptent aux volumes utiles des différents espaces intérieurs. Son inertie et ses grands débords protègent du soleil les salles d’exposition et de conservation. 

An emblematic building in green and bronze that deconstructs monumentalism for the benefit of a sense of openness to the landscape. At once spectacular and discreet. A building hidden away amidst forested meadows in the Vendée. A vast green roof that, in summer and in winter, whether covered in plants or bare, blends into the meadow on which it rests. A museum that one enters by walking along and discovering each part of the façade. The creation of a history museum in Lucs-sur-Boulogne was a significant challenge. The apparent paradox between the will to create an attractive cultural space scaled to the surroundings and the wish to blend it into the landscape was resolved by the beauty of the site itself, a landscape of forest groves and rivers. The building is an event that is both expressive and discreet, embedded in the natural terrain. The museum entrance lies at the convergence of two paths. Inspired by the sunken pathways of the Vendée, a crossing highlights the pathway from the parking to the museum entrance. It takes visitors progressively deeper into the landscape and history of the Vendée. From the lower pathway, the museum is perceived as a sequence that punctuates the walk. The relief of the green roof and the facets of this large canopy are adapted to the volumes of the various interior spaces. Its inertia and large overhangs provide protection from the sun for the exhibition halls and conservation areas.

Photos Stéphane Chalmeau et Frédéric Delangle